Mme Pécresse cède sur les chaires...

Publié le par Esprit Campus

Rue89 le 1er avril 2009 (extrait)

Un peu moins médiatisée peut-être, la contestation universitaire ne flanche pourtant pas vraiment. Après Normale-Sup, Paris-XI, Paris-VI, ou même Lyon-I (la fac du patron des présidents d'université, Lionel Collet), Dauphine est montée au créneau contre les « chaires d'excellence » lundi 30 mars. Son conseil d'administration a refusé de nommer le comité de recrutement pour la chaire prévue en gestion.

Si plusieurs facs sont mobilisées contre ces chaires mixtes, à l'image de Dauphine malgré une réputation peu frondeuse jusqu'à cette année, d'autres étaient pourtant déjà passées à l'acte.

Mais, ce mardi midi, Valérie Pécresse aurait confirmé une reculade pressentie depuis la veille sur ce point qui figure parmi les revendications des collectifs et de l'intersyndicale. D'après Sauvons la recherche, la ministre de l'Enseignement supérieur et de la Recherche se seraient engagée auprès des trois directeurs d'unité représentant les organismes de recherche à reverser au recrutement les 130 postes de chercheur que le dispositif supprimait de facto.

Publié dans Actu étudiante

Commenter cet article