Académie de Rouen : 5 projets pour la rentrée 2010

Publié le par Esprit Campus

normandie.france3.fr
Le 2 décembre 2009 par Pierre-Olivier CASABIANCA

Madame le recteur de l'académie de Rouen a présenté des projets qu'elle souhaite mettre en place à la rentrée 2010. Cinq projets pourraient être mis en place à la rentrée 2010 dans l'académie de Rouen. Madame le recteur, Marie-Danièle Campion, les a présenté le 30 novembre dans un communiqué de presse.

Découvrez les cinq projets du rectorat de Rouen :

Projet d'un lycée franco-britannique
Un lycée franco-britannique pourrait être installé à Saint-Nicolas d'Aliermont. A terme un baccalauréat franco-britannique pourrait être décerné.

Créer un pôle des Langues des Signes
Cette infrastructure pourrait accueillir les élèves sourds de toute l'académie de Rouen. Ils suivront un parcours scolaire de l'école primaire jusqu'au lycée.
C'est le lycée Marcel Semblat de Sotteville-Lès-Rouen qui sera le lycée pilote du pôle Langue des Signes Française.
Ce projet proposera également un cursus post-bac (BTS, université, école de commerce, écoles d'ingénieurs...) au delà des frontières académiques.

Mise en place de filières "croissances vertes"
Le rectorat de Rouen souhaite organiser un réseau de formations technologiques et professionnelles autour de pôles académiques de compétences.
Ainsi, cette dynamique permettra :
- de développer des échanges avec la filière « énergies » de la Haute-Normandie, mais aussi avec les métiers du bâtiment...
- de favoriser les projets de transfert de technologies avec le tissu des PME-PMI du territoire.
- de développer avec le Conseil régional des formations spécifiques (BTS/DUT) ou en continuité avec elles (licences professionnelles).

Développement des internats d'alternance
Ces internats seraient conçus pour accueillir des jeunes collégiens afin de les accompagner dans la poursuite d'études secondaires longues. Trois nouveaux internats d'excellence sont envisagés : deux en Seine-Maritime et un dans l'Eure

Création d'un lycée du sport
Cet établissement répondrait au double enjeu de formation aux métiers du sport et de l'éducation à la santé. Il serait installé à Val-de-Reuil et à Louviers.

Publié dans Ecoles et Formations

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article