L’INSA de Rouen affiche ses nouvelles ambitions

Publié le par Esprit Campus

Au moment du renouvellement du mandat de son directeur et du conseil d’administration, l'INSA de Rouen, 4ème école publique d'ingénieurs post-bac française et 1ère école d’ingénieur normande, présente ses nouveaux projets et réaffirme ses ambitions.


L’INSA de Rouen joue un rôle pilote dans la dynamique régionale instaurée par les grandes réformes de l’enseignement supérieur et de la recherche et dans la construction d’ensembles plus vastes normands. Suite au récent rapport d’évaluation de l’AERES (mai 2011) qui a confirmé ses indicateurs de performance, l’INSA de Rouen souhaite affirmer sa marque dans la construction du PRES Normandie Université et revendique un rôle moteur sur la recherche en ingénierie en Normandie, en cohérence avec le projet d’axe Seine et du Grand Paris.


• Elargir le champ de recrutement pour concilier excellence et diversité sociale … L’INSA va élargir son champ de recrutement, notamment aux filières technologiques, ainsi qu’aux étudiants à «doubles compétences» qui identifient encore insuffisamment l’INSA. Une campagne de recrutement relayée sur les blogs et les réseaux sociaux sera engagée dans les jours prochains : les valeurs de l’école serviront de fil conducteur à cette campagne qui, en interpellant l’étudiant, sera axée sur les préjugés Grandes Ecoles, notamment la diversité, la parité, l’excellence et l’employabilité. L’Institut, reconnu comme un établissement d’excellence, recrute en 1ère année un pourcentage de plus en plus important de mentions B (59%) et TB (34%) au bac S : tout en conservant ses standards de recrutement de haut niveau, elle entend éviter le risque de dérive élitiste et poursuivre activement sa politique d’ouverture sociale. La politique de recrutement des étudiants à profil diversifié - diversité sociale avec près de 35% d’étudiants français boursiers, mixité avec 1/3 d’ingénieures, mise en place d’une politique d’accueil du handicap, cursus facilitant l’accueil des doubles compétences, profils artistiques et sportifs - fait partie des gênes de l’INSA et est l’une de ses priorités.


• Une vision différente de l’apprentissage avec l’ouverture, à horizon 2013, d’un cursus spécifique orienté PME/PMI. L’INSA de Rouen intensifie sa politique d’ouverture aux entreprises et tout particulièrement aux PME innovantes et entreprises de croissance sur le marché international. L’Institut s’engage sur la voie de l’apprentissage et va déposer un pré-projet à la CTI couplant un dispositif classique de section par apprentissage en 3 ans et un parcours complémentaire dédié aux PME-PMI innovantes se positionnant sur des marchés à l’export. La nature du parcours, sur les 2 dernières années du cursus, associé à une cible très spécifique constitue une originalité de tout premier plan. La scolarité sera complètement adaptée à la PME/PMI avec des étudiants du meilleur niveau issus de la 3ème année de  l’INSA et qui auront déjà une sensibilisation à la notion de PME innovante via un cursus dispensé sur les trois premières années de la formation à travers un parcours labellisé par le groupe INSA et un certain nombre de partenaires.
Ce programme constituerait un changement majeur de paradigme lié à l’apprentissage (véritable environnement recherche technologique ; étudiants à spectre de compétences beaucoup plus large ; sensibilisation à la cible entreprise souhaitée ; ouverture internationale avérée).
L’INSA de Rouen assure la coordination du montage de ce parcours label. A termes, une certification de type C2i (informatique) pourrait être mis en oeuvre.
Enfin, forte du constat que, bien que vitale pour notre pays l’intelligence économique est peu présente dans l’enseignement supérieur, l’INSA de Rouen expérimentera entre 2011 et 2013 (avec une trentaine d’établissements volontaires), un nouveau référentiel consacré à l’intelligence économique et aux nouveaux risques au 21ème siècle.


• Accélérer la politique de recherche en Normandie pour déboucher sur l’axe Seine L’INSA de Rouen, acteur incontournable de l’ingénierie et de la technologie en Normandie, participe activement à la recherche en Normandie. Son implication dans les projets d’investissements d’avenir (LABEX EMC3 ; Carnot 2 déjà
primés) mais aussi d’autres projets d’EQUIPEX, de LABEX ou de plateformes technologiques viennent ou vont être déposés dans les prochaines semaines, met en évidence sa capacité à accompagner des projets majeurs structurants dans le domaine de la recherche.
• Renforcer ses partenariats en Normandie dans la perspective de création d’un Collegium d’ingénierie au sein du PRES Normandie Université

 

Conférence de presse de l'Insa

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article