L'université française fait un pas de plus dans le numérique

Publié le par Esprit Campus

  Brève rédigée le 09/09/2010 à 15h40 par Stéphane Caruana - www.degroupnews.com

 

Après un an d'existence, le plan « Wi-Fi, Podcast, Environnement numérique de travail pour tous » du Ministère de l'Enseignement Supérieur aurait enregistré de belles avancées : la couverture Internet sans fil des campus aurait largement augmenté et la diffusion des cours en podcast serait entrée dans les mœurs.

 

Le premier anniversaire du plan de développement du numérique à l'université est l'occasion pour Valérie Pécresse, ministre de l'Enseignement Supérieur, de dresser un état des lieux de la situation.

 

Ainsi, après avoir investi 10 millions d'euros dans le Wi-Fi, le nombre de hotspots sur les lieux universitaires a été doublé par rapport à mai 2009 et 80 % des campus sont désormais couverts. 27 établissements bénéficient d'une couverture à Internet sans fil supérieure à 90 % et 10 d'une couverture comprise entre 95 % et 100 % (dont Lyon 2, Nantes, Rennes 1 et 2 …).

 

Les 6 millions d'euros investis dans le développement des podcasts ont quant à eux permis d'aménager des amphithéâtres et des salles de cours de manière à ce que 105 000 étudiants soient couverts par cette technologie de captation et de diffusion, soit 5 fois plus qu'en mai 2009. Quelques 1 750 enseignants ont été formés et 30 000 heures de cours sont disponibles, notamment dans les universités Paris 10, Paris 5, Poitiers ou encore Paris 6.

 

En outre, le portail Universités Numériques a été remanié et donne désormais accès à 20 000 ressources gratuites issues de 35 disciplines. Ce sont ainsi 6 700 vidéos, 9 000 cours complets ou encore 1 200 exercices et auto-évaluations qui sont consultables en ligne.

 

L'Internet mobile n'est pas oublié : dans le cadre du projet Proxima Mobile, 1 million d'euros ont été investis dans des applications mobiles telles que Mon Université Numérique Mobile accessible aux étudiants de 4 universités parisiennes ou encore ADELE, un logiciel d'aide à la recherche de logements.

 

Pour les années à venir, le Ministère envisage d'investir dans la formation des enseignants aux nouvelles technologies et de développer l'e-learning afin de pouvoir délivrer des formations diplômantes ou qualifiantes, ainsi que dans la constitution d'archives numériques, ce qui soulève à nouveau le problème de la numérisation des bibliothèques.

 

Enfin, les nouvelles résidences universitaires devraient toutes être connectées à l'Internet haut débit. On regrettera néanmoins qu'à l'heure du FTTH le gouvernement n'ait pas pris la décision de donner une impulsion à la fibre optique en l'installant systématiquement les futurs bâtiments.

Publié dans Actu étudiante

Commenter cet article