La CPU contre les modalités de réforme de la formation des enseignants

Publié le par Esprit Campus



AP  19.11.2009

Après la levée de boucliers générale des organisations syndicales, la Conférence des présidents d'universités (CPU) s'est prononcée jeudi contre les nouvelles propositions du gouvernement sur la réforme de la formation des enseignants.


Plusieurs syndicats de l'Education et de l'Enseignement supérieur appellent à la grève le 24 novembre contre cette réforme, les suppressions de postes et le manque de moyens.

Dans un communiqué diffusé jeudi, la CPU déclare qu'elle "ne peut pas accepter les propositions arrêtées par les ministres de l'Education nationale et de l'Enseignement supérieur et de la Recherche sur la mise en oeuvre de la réforme de la formation des enseignants".

"Telle quelle, la réforme n'est pas à la hauteur des enjeux et ne permettra pas d'atteindre les objectifs qu'elle se donne: améliorer la formation des futurs enseignants en élevant leur niveau de recrutement au niveau du master", estime notamment la CPU.

La CPU juge par exemple que "les propositions formulées mettent en évidence un malentendu profond sur la mastérisation et une méconnaissance de la réalité des cursus universitaires et des parcours étudiants".

"Alors que la réforme doit permettre de proposer aux futurs enseignants une formation intégrée et cohérente, les propositions dessinent un schéma de formation incohérent et composite", déplore la CPU, en jugeant "indispensable que les ministères reviennent sur les schémas actuellement proposés".

Mardi, sur France Inter, le ministre de l'Education nationale Luc Chatel a annoncé que la réforme de la formation des enseignants serait prête d'ici "une quinzaine de jours", et qu'elle s'appliquerait bien à partir de la rentrée 2010.

De la FSU à l'UNSA en passant par le SGEN-CFDT et l'UNEF, les modalités de la réforme, présentées le 13 novembre aux syndicats, suscitent une levée de boucliers, comme au printemps dernier durant le mouvement des enseignants des universités. Un mouvement qui avait notamment conduit au report de cette réforme et à la réouverture des consultations sur ce projet. AP

Publié dans Actu étudiante

Commenter cet article