Report des élections du CROUS

Publié le par Esprit Campus

Ce lundi 30 janvier, le ministère de l’Enseignement supérieur et de la Recherche a annoncé le report des élections des représentants étudiants dans les conseils d’administration des CROUS. Alors qu’elles étaient attendues pour mars 2012, le dit ministère a fixé la date limite de ces élections au 31 janvier 2013 bien qu’il envisage qu’elles se déroulent en novembre 2012.

Le ministère de l’Enseignement supérieur et de la Recherche a expliqué ce report par une volonté de créer un climat serein pour leur déroulement. Les différents syndicats étudiants ont plus ou moins bien accueilli cette décision.

Les élections des représentants étudiants dans les conseils d’administration des CROUS

Ces élections sont les seules élections auxquelles peuvent participer l’ensemble des étudiants. Elles leur permettent de désigner leurs représentants au sein des conseils d’administration des CROUS pour deux ans.

Environ 7% des étudiants avaient participé aux précédents scrutins. Cette faible participation peut expliquer cette volonté de reporter ces élections puisque le printemps est une période où les étudiants sont accaparés par les études ou les stages. Les reporter pourrait donc permettre une plus forte participation des étudiants.

 

Des réactions partagées de la part des syndicats étudiants

Le MET (branche étudiante de l’UNI) soutien cette décision, ce qui n’est pas étonnant puisqu’elle demandait le report du scrutin en début d’année universitaire depuis quelques années maintenant.

L’UNEF ne se montre pas défavorable à cette décision, indiquant que ces élections avaient souvent lieu en même temps que d’autres élections estudiantines. Mais celle-ci indique qu’il faudrait également communiquer plus sur ces élections (et donc donner les outils nécessaires à cette communication au CROUS). Enfin l’UNEF souhaite que ces élections se déroulent sur une période plus longue.

La FAGE, quant à elle, s’oppose à ce report. Elle explique que certains des représentants actuels ne veulent pas que leur mandat soient prolongés car ils sont en fin de formation et changer et le rendront donc. Elle craint ainsi une absence de représentation étudiante dans les conseils d’administration des CROUS pendant un certain temps. Enfin, elle estime que ce report est en rapport avec les élections présidentielles.

Enfin Fac Verte considère ce report comme un déni de démocratie. Ce syndicat étudiant écologiste explique que cette décision a été prise afin de masquer la précarité dans laquelle les étudiants sont.

Ce report fait donc grand bruit et les débats sont encore ouverts…

 

Publié sur le site MediaEtudiant.fr

Commenter cet article