Résultats du Bac : Anthony, le super crack

Publié le par Esprit Campus

Les résultats du bac tombent ce mardi. Certains ont brillé à l'instar d'Anthony Rougier qui a obtenu la moyenne impeccable de 20/20.

 

Anthony Rougier, élève en terminale S au lycée Ferdinand Buisson à Elbeuf situé en Zone d'éducation prioritaire (ZEP), près de Rouen, a obtenu, ce mardi, la moyenne maximale de 20 sur 20 lors de la session de cette année. Situé dans un quartier très défavorisé d'Elbeuf, « le lycée était entouré de rumeurs de drogue et de violence mais son équipe professorale m'a semblé très motivée et très compétente » explique le jeune homme pour justifier son choix. La famille Rougier n'habite pas pour autant un quartier de ZEP mais à Bosc-Roger-en-Roumois dans l'Eure, mais « après la visite de plusieurs établissements, même hors ZEP, Anthony a choisi délibérément le lycée Ferdinand Buisson » explique Pascale, la mère du tout nouveau bachelier.

Agé de 17 ans, ce lycéen n'a pas pour autant eu 20 à toutes les matières. Il a par exemple eu 18 en mathématiques ou  encore 19 en philosophie. Mais il a pu compenser grâce aux options facultatives, dont seuls les points supérieurs à la moyenne sont comptabilisés dans le total général des notes. Ainsi avec un 20 en latin et un 20 en musique, il a pu décroché cette moyenne maximale et faire la fierté de sa famille. « Je ne suis pas déçu de mon choix. Je savais que je bénéficiais d'un encadrement très propice à ma réussite. Encore plus que dans des zones hors ZEP » avoue avec bonheur, Anthony. L'établissement Ferdinand Buisson d'Elbeuf est un lycée général, technologique et professionnel qui compte environ un millier d'élèves.

Gérard Ausseil, le proviseur du lycée, espère « qu'avec cette réussite exceptionnelle, l'image décriée des établissements de ce type sera mieux perçue ». Et selon Frédéric Delamare, le principal adjoint du lycée, Anthony est un élève « discret » et « complet » qui avait déjà été brillant l'an dernier en obtenant deux autres 20, à l'oral et l'écrit de français.

Pour la prochaine rentrée, le jeune homme s'est, sans problèmes, inscrit en classes préparatoires scientifiques au prestigieux lycée Henri IV de Paris, l'un des plus réputés avec celui de Louis le Grand. Même si son père avoue que son fils prodigue ne sait pas encore de quoi sera fait son avenir. « Ce sont ses résultats qui décideront un peu de la suite car il est encore un peu jeune pour savoir quel métier il veut faire. Mais ce qui est sûr c'est qu'avec de telles notes, Anthony est sur de bons rails » assure Gilles Rougier. En attendant, Anthony est allé fêter cette réussite comme il se doit.

 

Par Maxime Ricard

sur le site www.francesoir.fr

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article