Rouen : cinq lieux pour faire la fête

Publié le par Esprit Campus

FAC UTILE. Les étudiants ont leurs habitudes et adresses fétiches pour les soirées du jeudi. Suivez le guide

Le jeudi est depuis longtemps le jour des soirées étudiantes. Rouen ne déroge pas à cette règle et plusieurs de bars font le plein ces soirs-là. Depuis 1997, l'Emporium Galorium, situé rue Beauvoisine, est un lieu prisé de la jeunesse rouennaise. Le bar et ses shooters à un euro le mardi et mercredi est devenu emblématique des soirées étudiantes. L'ambiance est toujours au rendez-vous, même s'il y a « parfois un peu trop de monde et qu'il n'y a pas assez de place », confie Ruth, étudiante en fac d'anglais. La salle au sous-sol accueille des concerts ou des soirées payantes.

Piste de danse
Pour une atmosphère plus musicale et dansante, les étudiants privilégient le Chester. Etabli rue de la République, le bar de nuit propose une piste de danse et à l'étage un espace plus calme où les clients peuvent discuter et se rencontrer. Les deux niveaux disposent chacun d'un bar où les shooters sont à un euro.


Le Bar'ouf et Le Bidule, tous deux rue de Fontenelle, sont des lieux des nuits étudiantes à la fois bar et club. Le premier, célèbre pour ses cocktails l'aquarium et l'arrosoir, offre une salle spacieuse dotée d'un grand écran diffusant des clips qui rythment les soirées. « Il y a toujours du monde et on y passe toujours une bonne soirée », assure Mathilde, une habituée. Le Bidule est situé en sous-sol et présente une atmosphère clubbing où l'ambiance est dansante. Les étudiants aiment y venir pour cela et également « parce qu'on y fait de bonnes rencontres », explique Clémence, étudiante en droit.


Dernier ouvert mais pas des moindres, le Delirium Café accueille les étudiants depuis le 16 décembre. Loin d'être seulement un bar étudiant, tout type de clientèle se retrouve autour de la carte affichant plus de deux cents bières. Situé au pied de la grosse horloge, à la place de l'ancien Big Ben, le bar s'est fait en un peu plus d'un mois une place au sein des adresses rouennaises et ne désemplit pas. Le bar propose un Happy Delirium de 18 h à 21 h où un euro est offert sur les pintes, bouteilles et softs.

 

sur le site de Paris-normandie.fr

Commenter cet article