Examens : les sept mesures phares de Valérie Pécresse pour accompagner les universités

Publié le par Esprit Campus

mardi 19 mai 2009 à 11:24 - Actualité de l'Education nationale

La Ministre de l’Enseignement supérieur et de la Recherche a reçu hier les diverses organisations représentatives étudiantes (UNEF, FAGE, UNI, PDE et Confédération étudiante). Au cours de cette rencontre, elle a réaffirmé sa volonté d’accompagner toutes les universités, afin que les cours, les rattrapages et les examens puissent se dérouler dans de bonnes conditions, ainsi que tous les étudiants pour qu'ils ne ressentent pas les effets du rallongement de l'année universitaire.

Valérie Pécresse a proposé aux étudiants sept mesures d’accompagnement pour répondre à l’urgence de la situation. Une circulaire rappelant l’ensemble de ces mesures sera adressée dans les prochains jours aux recteurs, aux directeurs de CROUS et aux présidents d’université. Les voici :

Bourses
Les étudiants boursiers qui ont des examens en juillet ou en septembre, se verront verser un mois de bourse supplémentaire. Les universités indiqueront aux CROUS la liste des étudiants concernés afin d’en permettre le versement. Par ailleurs, aucun étudiant ne se verra privé de sa bourse l’année prochaine pour des raisons liées à son assiduité aux enseignements ou aux examens du second semestre de cette année.

Logements
En cas de besoin, les étudiants pourront, sur demande auprès de leur CROUS, conserver leur chambre en résidence universitaire en juillet. Ils devront s’acquitter d’un loyer forfaitaire équivalent à un demi-mois de loyer. Quant à ceux qui ne bénéficiaient pas d’un hébergement CROUS, un accueil supplémentaire sera organisé pour ceux qui le souhaitent.

Restaurant universitaire

Toutes les universités dont les examens se dérouleront en juillet ou en septembre veilleront à ce qu'au moins un restaurant universitaire sur le campus reste ouvert pendant cette période.

Modalités d’examen
Dans le cadre des plans de rattrapages élaborés par les universités, la ministre demande aux présidents d’université de veiller à ce que le contenu des examens soit en lien avec les enseignements effectivement réalisés ou rattrapés pour tous ; de prévoir l’organisation d’une session d’examens de rattrapage une fois la première session achevée, conformément à la réglementation en vigueur et de veiller à l’information de l’ensemble des étudiants sur les modalités d’aménagement des examens, des programmes de révisions et des dates des épreuves par l’envoi préalable de convocations.

Egalité de traitement entre tous les étudiants
La ministre rappelle que tous les étudiants doivent avoir le droit de passer leurs examens et d’obtenir leurs diplômes dans les mêmes conditions.

Egalité entre universités sur le territoire

A la demande des étudiants, des organisations syndicales et en accord avec les présidents d’université, la ministre a accepté d’associer tous les partenaires à l’amélioration du système d’allocation des moyens aux universités et notamment les critères sur lesquels il se fonde, afin de mieux soutenir les universités de taille moyenne dans leur développement.

Etudiants étrangers
La ministre a également affirmé sa volonté de se rapprocher rapidement de Eric Besson, ministre de l’Immigration, de l’intégration, de l’identité nationale et du développement solidaire, afin de s'assurer que les étudiants étrangers ne seront pas pénalisés lors de demande de renouvellement de leur titre de séjour.

Au-delà de ces mesures d’accompagnement de la fin de l’année, la ministre a convié l’ensemble des organisations étudiantes représentatives à une réunion de travail au ministère au début du mois de juillet, pour préparer la rentrée prochaine, et travailler sur les conditions de vie étudiante dans le contexte de crise économique.

Source : www.e-tud.com

Publié dans Actu étudiante

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article